Blue Flower

Des mots piochés au hasard, des mots un peu démodés à faire cohabiter : abscons, billevesée, bisbille, calembredaine, dilatoire, galimatias, lisquescence, niguedouille, prétantaine, sacripant, tribouiller.

________________________________________________________________________________________

J’ai croisé Alice. L’autre jour dans le parc.

A ce souvenir, j’en suis encore toute tribouillée. Elle promenait son chien. Je promenais mon ennui. Jusque-là pas de quoi être dans tous ses états. La bête me semblait domestiquée. Mon spleen aussi. Sauf que nous sommes en bisbille, elle et moi. La raison de ce silence polaire installé entre nous ne m’apparaît plus très clairement. Est-ce pareil pour elle ? Alors pourquoi sa simple vue m’a presque fait tomber en liquescence ? Le trac absolu parmi de superbes chênes centenaires.

De loin, elle semblait très à son aise. Il me semblait même qu’elle avait perdu cet air niguedouille que je lui trouvais parfois, surtout lorsqu’elle engluait son interlocuteur dans un galimatias dont elle était coutumière. Même son sacripant de frère, qui n’a à mon sens pas une once de cervelle, la suppliait d’arrêter, lui hurlant par la même occasion de courir la prétantaine plutôt que de perdre tout le monde dans ces logorrhées insensées et répétitives. On le sentait très énervé.

Que faire ? L’ignorer ? Me diriger vers elle avec un sourire de nonne ? Pour lui raconter quoi ? Billevesées ou calembredaines en lieu et place des salamalecs d’usage ? Impossible de mettre en œuvre un procédé dilatoire en prenant la tangente par exemple. La technique était trop voyante et, de toute façon, pas de contre-allée salvatrice à proximité. Comme j'aurais aimé me trouver ailleurs ! Pourquoi pas à Abscon, commune française située dans le département du Nord ? Oui pourquoi pas ?! Courage fuyons !